Pourquoi le e-commerce gagne?

Quand on habite un ville moyenne comme moi, on trouve :

H&M ( euh chez moi depuis peu), Zara (euh… depuis peu et je me rends compte que j’ai de la chance), La fée Maraboutée,Etam, Promod, 123, caroll

Desigual partout depuis 2 ans , ça me sort par le nez…

Pour les classes moyennes : comptoir des cotonniers, IKKS, one step et même si j’aime certaines de leurs pièces je suis en overdose pour moi même et pour les autres, j’ai l’impression de ne voir que des clones CDC et h&m, accompagnés de sac Longchamp ( ah oui il y a au moins trois magasins qui vendent du Longchamp ou du Darel)

Beaucoup des franchises, très peu de magasins indépendants, idem pour les shoes, Bata, Eram André et that’s it!

Bref donc ça donne une Mademoiselle ou Madame tout le monde habillée en H&M, Zara et en gros CDC… et vraiment, c’est certes une porte enfoncée mais le vêtement marque ici le statut social et c’est tuant, mortellement ennuyeux.

Heureusement, il  y a trois quatre magasins multimarques qui font du prêt à porter de moyenne haute gamme, un magasin de shoes magnifiques qui vend du parallèle, du Ash, du Clergerie et un magasin qui vend du Barbara Bui du Girbaud notamment et … 4 ou 5 modèles de Dreyfuss 🙂 !

Après 3 ou 4 minuscules magasins puis d’autres choses plus vieillottes et des magasins qui s’essayent six mois et qui ferment.

Vous me direz qu’il y a déjà matière à s’habiller… Certes mais quand on rêve d’un peu d’originalité c’est quand même pauvre et les multimarques indépendants  ont du mal à résister, ne sont par forcemment mon style.

Pourtant j’y consomme par militantisme !

Oui vraiment, car que serait une ville envahie par les banques et les magasins de téléphones portables ?

Et chez moi c’est ce qui arrive de plus en plus, des supermarchés en périphérie, deux/ trois moyennes surfaces en Centre Ville, heureusement un mini centre commercial, quelques artisans ( cordonniers, retoucheurs…) et des banques, des banques et encore des banques… bon quelques restos aussi, restons sérieux.

Donc j’achète ma paire de chaussure chez EMPREINTE, le magasin de shoes sublimes 🙂 et ma pièce Barbara Bui soldée en général par saison, chez HONORIS COSA.

Et bien sûr quelques pièces ici et là,surtout en soldes dont ma tenue du jour en braderie IKKS en fin de soldes, une chemise dentelle et un jean basique slim 7/8eme.

Après, j’ai la chance de voyager donc d’aller souvent à Paris ou dans de grandes villes en France ou étranger et de trouver un peu ce que je veux mais pas toujours, donc évidemment le net est une aubaine, une égalité enfin offerte à tout le monde de pouvoir avoir à peu près ce qu’on veut pour souvent moins cher en plus.  Le Net est ouvert 24H sur 24 en plus.

Alors les magasins physiques râlent : on vient essayer chez eux pour ensuite commander à la bonne taille avec une promo sur le net. Oui d’accord mais économiquement on n’a pas toujours les moyens d’acheter une paires de shoes, certes magnifiques, plein pot et le net il ne ferme pas justement entre midi et deux ou le soir quand on ne bosse pas.

Certaines boutiques, conscientes de la concurrence, font des  efforts, les paiements en trois fois sans frais par chèque se multiplient et ce malgré le risque d’accepter le paiement par chèque et   se mettent de plus en plus à se faire un listing de clientes, à envoyer par mail des invitations à des ventes privées , pré-soldes etc… mais bon reste beaucoup à faire, car le commerce de proximité ne peut marcher que s’il apporte un plus, un conseil personnalisé, un suivi, un sav etc…

Les horaires aussi posent  problème (comme dit plus haut), chez moi sont tous les petits magasins sont fermés entre 12H30 et 14H, dommage moi c’est ma pause déjeuner et je ne suis pas seule

Enfin, je pense que beaucoup nouveaux commerces ( car je n’ai pas cité les petits commerces qui ouvrent et ferment sans arrêt) devraient mieux se poser la question de leur sélection.

Pour une ville de 50 000 habitants avoir 3 magasins qui vendent du Désigual, 3 ou 4 du IKKSLa féé Maraboutée, ça ne fait pas preuve d’une grande variété ni imagination. Je pense que les femmes de provinces ont aussi envie d’avoir une sélection de jeunes créateurs un peu plus pointue.

Et chez vous c’est comment ?

chemisier dentelle IKKS et jean IKKS shoppé dans ma vile en soldes K jacques shoppés en magasin aussi à Nice

Publicités

12 responses to “Pourquoi le e-commerce gagne?

  • Shoubbi

    Je suis parisienne donc j’avoue que j’ai plutot le pb inverse : chaque fois que je mets le nez dehors c’est tentation extreme. Quelques exemples parlant? Il y a un stock maje danq la rue de mon cheri, un maje juste en dessousde chez ma grand mere (pour etre precise, il y a tout à cote de chez ma grand mere). Idem pdt la pause dej, bash, kooples, cdc tout ça à 10 min
    Bref il y a tjs une boutique canon à moins de 10 min à pieds, et pourtant j’achete pas mal sur internet parce que (i) moins cher (ii) plus simple (livraisoooooooon), (iii) plus de marque (que je sache topshop n’a tjs pas de boutique en france…)

    • valentinafalls

      je te comprends c’est pour ça que je craque tjs à paris car c’est souvent maintenant ou jamais… mais c’est fou que même pour toi internet soit plus intéressant.

      • Shoubbi

        Bah j’ai un taf tres prenant en periode faste (du genre 9h30- 23h ou plus jusqu’au 48h d’affiles, et parfois week end inclus) et sans reelle pause dej. Donc ds ces cas la, faire du shopping pour moi se resume à 20 min avec un sandwich derriere mon ordi. 2e raison: j’ai horreur de la foule, qd j’etais etudiante ca posait pas de souci, j’allais ds les boutiques en semaine. Maintenant à moins de me lever tot le samedi c’est niet ! Cela dit je suis aidee par la geographie: toutes les boutiques sont proches donc en 2h je suis archi efficaces! Ah et aussi je prefere shopper seule, je suis assez sure de mes gouts et assez « rapide » en magasin (en mode scanner / rayon laser)

  • Kary O'H

    Perso, je shoppe sur le net lorsque je veux etre sure de pas trop deraper!… Genre acheter QUE les chaussures que j’ai reperées, sinon en magasin je ne suis jamais à l’abri d’un bon gros craquage… ou sinon, pour trouver la taille que je veux sans chercher dans les autres boutiques lorsqu’elle est en rupture (ex Repetto) Et comme shoubi, en bonne parisienne, lorsque je ne suis pas prise pas le boulot c’est un max de solicitations avec des boutiques de partout, donc si je shoppe en plus sur le net, c’est mort.. Et avec le boulot, les commandes sur internet, posent le problème de la poste qui passe la semaine quand je ne suis pas là et le bureau qui n’ouvre pas le samedi apres-m… Il m’est deja arrivé que mon colis soit retourné à l’expediteur..
    Mais c’est vrai que je trouve plus ce que j’aime en vrai qu’en virtuel et idem, je shoppe seule en mode regard scanner…!

  • Crystal

    Alors pour moi c’est gros problème…
    Ma ville est très très mal desservie question boutiques, donc je dois toujours courir partout pour trouver telle ou telle pièce et passer X coups de tels avant de trouver l’article convoité et obtenir une VAD avec le risque que la taille ne convienne pas.

    Bref, comme j’envie les parisiennes parfois, mais je ne suis quand même pas prête à abandonner mon soleil du sud pour des vêtements !!!

  • MeilaB.

    Alors moi je me rappelle avec une presque nostalgie ( quand même ne soyons pas fourbes) où j’attendais fébrilement les nvelles collec CDC . Depuis l’offre s’est supra-méga-giga multipliée ( TK, Maje , sandro et toutes ces petites marques bien portées par la blogo) et CDC m’a lassé.

    Chez moi =petite ville= 30000 pinpins. Au final quelques franchises: CDC, one step, IKKS, même pas un promoche ni un etam … alors un zara ou un H&what???
    Pourtant 2 /3 multimarques avec en vrac: Isabel Marant ( surtout étoile), Bellerose, A.Vintage, Sessun, V.Bruno, See by Chloé, Swildens, By Zoé, Repetto, L.Doligé, Gat rimon et quelques autres….donc au final c’est pas mal. Pourtant j’achète pas mal sur le net car toujours un peu moins cher et toujours un peu plus de choix et souvent un bon plan ( MSR, PdT, Asos et U-O ). Voiliiiii

  • josefine

    Alors ici pas de Zara ou de H&M, on a Etam, Pimkie, Jennyfer, et des marques encore moins connues, pas de CDC, pas de petit Bateau, enfin rien du tout et pourtant ce n’est pas une toute petite ville !
    Du coup c’est Paris de temps à autre, ou un peu moins loin, mais du multimarque. J’ai un peu de mal avec internet car sur les produits que je cherche, c’est souvent plus cher + les frais de port, et vraiment je préfère voir la marchandise avant.
    Et puis je dois dire que j’adore aller faire du shopping à Paris. Comme cela ne m’arrive pas très souvent, j’ai vraiment le sentiment d’être une princesse ces jours-là car je peux me lâcher !

  • valentinafalls

    @josephine come je te comprends…
    @meila b idem
    @crystal t’es pas loin d’aix et avignon y’a quand même du choix.
    @kari idem tout en n’étant pas parisienne
    @kari et shoubbi moi le net au de là des promos c’est surtout pour ne pas déraper car en boutique rien ne se passe comme prévu et c’est clair que si j’habitais Paris c’est ce que je ferais pour ne pas être ruinée lol

  • Margot

    Je suis dans le même cas, j’achète quasi tout sur le net. Il n’y a pas grand chose à part CDC et Maje dans ma ville, et il y avait un super multimarque chez qui j’allais souvent et il a fermé il y a 2 ans :/

    Je vais à Paris fin octobre, mais en fait quand je vais à Paris j’achète peu, il y a trop de magasins, trop de monde je sais plus où donner de la tête !

  • glamtrotteuse

    Chez moi c’est pire et pourtant j’habite une ville de presque 1 million d’habitants. Ici pas de magasins comme on connaît en Europe mais des « magasins » qui vendent du zara mango massimo dutti « tombé du camion ». Très peu de choix et pas toutes les tailles.
    Et le e-shopping ? me diras-tu, oui mais livraison en France obligatoire donc je récupère mes affaires 2 fois par an. Bon tout n’est pas négatif, j’habite à 60 km de Ceuta avec tout plein de magasins !

  • martine k

    bien moi dans mon bled, il y a 3 boutiques qui vendent que du desigual, guess, au secours, j’ ai jamais vu ça ailleurs.en même temps c’est l’uniforme dans mon coin reculé de Lorraine, ya de la demande pour ce genre de fringues.j’en peut plus de les voir!!!

  • valentina

    desigual j’ai adoré la première fois que suis allée en espagne il y avait une ou deux boutiques maintenant tu vas à Barcelone c’est à tous les coins de rue mais bon ça correspond aux couleurs du pays au soleil, hors contexte je ne peux plus , s’ajoute à ça les imitations grossières, je ne comprends pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :