aujourd’hui sans trop penser à demain, et sans oublier hier…

jean levis 2010, sous pull uniglo, chemise soie étoile 2010, willow 2012

Non je ne deviens pas philiosophe mais je continue mon exploration personnelle et partagée de la consommation mode et du plaisir ou déplaisir qui va avec…

Quand on ne s’intéresse pas profondemment à la mode, on va en boutiques quand les collections sortent ou on regardent sur le net, on sélectionne, on achète ce qui nous plait et on attend la saison d’après et puis on achète raisonnablement en gardant des pièces d’une année sur l’autre.

Quand on commence à s’y intéresser de plus près à lire les magasines, à scruter les blogs, les fashion weeks et les analyses qui vont avec on vit quasi toujours à J + 6 mois, on sait par exemple aujourd’hui en pleine tendance rose et color block que le noir, le blanc seront parmi les tendances de  cet hiver, comme on a su cet hiver avant que la moindre boutique ne sorte quoi que ce soit que le fluo serait partout…ce printemps…

Alors cela influe t-il notre façon de consommer, je pense… car en achetant aujourd’hui, je pense aussi à demain, à la future tendance, pour ma part non pas pour la précéder mais pour faire que le vêtement dure, que l’envie dure et en même temps c’est encore plus compliqué car quand la tendance est là, on est en général en overdose: ce sera le cas du fluo et du pastel je pense, comme cela a été le cas de la marinière et de la marinière brodée,de la tendance militaire etc etc…

+ perfecto maje et foulard Isabel marant et twee Jérôme Dreyfuss

Alors comment s’en sortir ?

Plusieurs options :

les classiques intemporels, ça c’est la version sage, ceux qu’on a portés hier, qu’on porte aujourd’hui et qu’on portera demain, c’est l’option la plus sage, car finalement entre le boyfriend d’aujourd’hui et le jean de Jane Birkin dans les années 70, peu de variantions… Mais cette option est pour moi un peu ennuyeuse car j’aime tenter et aller vers ce que je ne connais pas, ce qui ne m’est pas forcemment évident, c’est pourquoi vous ne m’entendrez que rarement banir une pièce qui sort de manière définitive, sauf pour des questions de physique, genre mini jupe ou mini short ( pour moi même bien sûr car je trouve ça très joli).

Cela dit, ces classiques, qu’on peut aussi appeler basiques, peuvent constituer une base de garde robe c’est ce que j’essaye de faire pour le 1/3 voire la moitié de ma garde robe ( sur cette tenue, j’estime basique, le blouson en cuir, le jean et presque même la chemise à carreau)

Acheter ce qui est in, et plus que in, dans des chaines type Zara, H&M, être toujours hyper branchée à la pointe, consommer au présent en profiter à mort et revendre ou jeter. Comme ça, ça parait plus fun que la première option.

Bien sûr si on est fortunée, cette même option peut se décliner chez les chaines de moyennes gammes type CDC sandro, Maje, Claudie Pierlot, ou plus haut de gamme genre Helmut Lang,Vanessa Bruno, Isabel Marant, Alexander Wang….

J’avoue avoir du mal avec cette option ayant beaucoup de mal avec la fringue kleenex. Pour moi, acheter une pièce c’est comme un acte d’amour, les pièces doivent être bien présentées, de qualité et le fait d’acheter doit être exceptionnel, donc ça ne m’amuse pas de remplir mon panier chez ce type de chaines même si, comme tout le monde ça m’arrive d’y acheter deux ou trois trucs justement.

Et comme je n’ai pas l’argent pour faire la même chose en moyenne ou haute gamme, je suis obligée de m’y prendre autrement. Comment ?

D’abord, pour mieux consommer, je pense qu’il faut bien se connaître savoir ce qu’on aime profondemment et ce qui nous va, moi par exemple il y a des pièces que j’ai toujours aimées :

– les jeans slims, boyfriend, droits, flare, j’adooore!

-les grosses chaussures, ça va de la doc aux sneakers Isabel Marant

– les baskets de la converse aux springcourts en passant toujours par les Isabel Marant

– les perfectos, le cuir j’adoore

– les sacs

Connaître son style, même si les tendances influent

Pour moi :

rock avec du noir, du cuir mais du vernis à ongle rouge, des motardes etc… mais avec un mélange de féminin et des sacs forts avec des gros boulons type balenciaga

– cool avec des sweats qui dégoulinent, des jeans, des sneakers, du loose

Ethnique un petit peu, le côté Marant mais pas que avec des broderies, des foulards colorés

– le côté masculin / féminin, jean melangé à un haut dentelle

Connaître ses couleurs

Pour moi tout ce qui ce décline autour du rouge ( rouge bordeau, rose, violet), du noir, ce sont des couleurs évidentes

Après j’aime aussi le jean  (beaucoup), certains bleu dont le turquoise, le kaki parfois, le gris..

Je n’aime pas les couleurs pastels qui ne me vont pas au teint, j’apprivoise le blanc et certaines teintes nudes quand je suis bronzée. Les couleurs vives me vont mieux.

Connaître les pièces que l’on aime et qui nous vont au delà de toute tendance

Pour moi,  je ne porte pas d’escarpins, même si c’est la mode je n’en porterai pas. J’ai du mal avec les robes et jupes mais j’aime quand même et bien j’ai 10 jeans pour 1 robe…

Le truc je pense est de se constituer une base, pas forcemment basique justement mais de pièces qui nous plaisent et traverseront les tendances, bon pas 15 ans non plus, faut pas se leurrer mais 2 ou 3 ou 4 ans c’est déjà pas mal, 10 pourquoi pas? Ça peut se faire en suivant la mode mais en faisant attention à ne pas renier ce qu’on aime profondémment et qui fait qu’on n’est pas tous des clones et que chacun est singulier, pertinent et donc intéressant. Par exemple, les sneakers Willow que je porte ne sont pas basiques mais ils font partie du type de chaussures que j’aurais pu porter il y a 10 ans ou il y a 20 ans… d’où ma collection 🙂

Alors je vous balance quelques photos dont certaines avec le bips, de ma petite tenue cool

faut assumer ses arrières 🙂

Allez j’arrête là et attends avec impatience vos méthodes ?

Publicités

23 responses to “aujourd’hui sans trop penser à demain, et sans oublier hier…

  • fanny

    hello!

    encore un super article!

    je suis vraiment d’accord avec toi pour cette analyse! et puis idem ce sont les couleurs vives qui me vont 😉

    concernant tes arriéres (ta légende photo) tu les assures super bien! silhouette de dingue!

    chouettes chemises, jean ,sac et cuir!

    bonne soirée

  • kennyskiny

    Encore une fois ravie de te lire..J’aime bien ces post analystique 😉 ,tu décris tellement bien tout cela! Moi j’aime ton style,il est tellement proche du miens….copine de chassures today 😉

  • Etoile du soir

    Super post encore une fois.
    J’utilise à peu de choses près la même technique. 😉

  • Crystal

    une nouvelle fois, un sujet très interessant !!!

    Je suis complètement d’accord avec toi et fonctionne de la même façon…

    Au passage super look, comme d’hab 😉

  • Maybe

    Je suis folle de ton twee ♥
    Pour ma part, la technique consiste à bien réfléchir à mes achats afin de ne pas m’en lasser en 2 mois.

  • Deprez

    Un arrière train de folie ! Tes détracteurs du débuts en boufferai leurs claviers !
    Pour rebondir plus sérieusement sur tes derniers post je te conseille un petit tour chez Marie du blog une chic fille, je crois que tu aimeras, et puis elle a fait un long (sur plusieurs épisodes ) brief sur la mode, les compulsions et les choix inhérents. Elle l’a nommé l’aventure dead fleurette .
    Au fait je suis abonné depuis une semaine et sur les XXX blogs que je suis tu fais partie de mes chouchous alors viva valentina ! Lol

  • maud thiery

    bonjour Valentina! quel superblog mode que le tien! en plus je partage tes goûts: le Dilber marine, le Wabi léopard, les Willow et bien sûr les sacs de Jérôme pour ne nommer que ceux-là. j’apprécie ton sérieux travail rédactionnel et surtout tes photo’s: super stylée, bravo! je suis si heureuse d’avoir enfin trouvé qqn de sympa avec qui communiquer ma passion de la mode. suis d’accord avec toi que c’est dommage que les prix des vêtements flambent surtout si tu considères que la marque Kiehl’s a baissé ses prix parceque les produits se vendent bien. j’attends ton nouveau post avec impatience…bonne journée!

    • valentinafalls

      merci beaucoup Maud, ça fait plaisir car justement mon prochain post sera plus léger, je me disais que je mettais un peu trop de rédactionnel, en même temps, j’ai monté ce blog pour ça pour m’exprimer donc voilà, ça fait plaisir de ne pas se sentir seule..

  • artperlis

    Super article Valentina! Très intéressant, j’aim beaucoup quand tu prends un peu de distance par rapport à la mode pour analyser le/les phénomène(s).
    Pour ma part, je ne procède pas de la même façon, je suis beaucoup plus instinctive (car je crois que finalement je me fous pas mal d' »être à la mode »). J’ai toujours pioché dans les nouvelles collections ce qui me plaisait, pas parce que c’était à la mode mais parce que j’ai toujours aimé depuis toute petite. Par exemple le liberty, les marinières, les looks ethniques (surtout navajo et cie), le vert menthe, les sweats doudous. Je me serais habillée (ou j’étais habillée) comme ça à 5 ans, je le suis à 30 ans. Pour moi la mode ne passe pas par quelque chose de cérébral mais c’est émotionnel dans le sens où tel jour je suis de telle humeur et je me sens bien dans tels vêtements qui correspondent à mon humeur (et pas parce que c’est la mode de porter tel ou tel truc) donc parfois je suis plus girly, plus chic, plus cool. Donc si tu décryptes, je suis une fille pas stressée (sweats doudous) qui adore la mer (marinière) et la nature (liberty), les voyages (les trucs ethniques, les couleurs lagons)…et surtout qui aime être à l’aise (le plus souvent en jean et chaussures plates)! Voilà, je consomme la mode en fonction de ce qui me correspond et pas en fonction de « must have ». Si tu savais comme j’étais heureuse que le liberty devienne à la mode il y a 3/4 ans, avec le mal que j’avais pour en trouver du pas cher avant… pareil pour les marinières (que je continue de consommer car je ne m’en sépare pas vu que ce sont mes basiques l’été). Donc pour moi les basiques ce sont les fringues qui me correspondent complètement (pour moi une veste de tailleur, ce n’est pas un basique, mais un vêtement que je suis obligée d’acheter pour tel ou tel moment spécifique -et donc le moins cher possible-, idem pour une chemise blanche ou un pantalon habillé).

  • valentina

    j’aime aussi ton analyse Artperlis mais tu sais tu n’es pas trés éloignée de moi, on se rejoint, car moi je suis influencée je le reconnais mais ce que je dis par exemple sur les chaussures rejoint ta façon de penser, à 20 ans je mettais de doc aujourd’hui des sneakers Marant, c’est pas étonnant, les escarpins sont pas mon truc et même si j’ai adorés ceux qu’elle a sorti par exemple, je ne les aurais jamais achetés. bises

    • artperlis

      Oui, c’est vrai! On a plus ou moins la même démarche.
      La seule influence que je subis vraiment concerne les sacs, mon point faible…(c’est pas je ne sois pas influencée par la mode mais pas sur un imprimé ou une seule pièce, la mode -surtout les blogs- va davatange m’influencer sur des associations, des looks auxquels je n’aurais pas pensé). Et j’ai oublié : j’adore ta tenue 😉

  • Margot

    J’adore te lire, je viens moins souvent car j’ai du mal à ouvrir ton blog, ca prends plusieurs minutes, mais quand je viens je rattrappe tout mon retard ! Alors déjà, super article, trés intéressant j’essaie d’aller dans cette direction mais les gouts changent : il y a deux ans je ne portais que des robes, jupes et aucun jeans, et maintenant je me rends compte que je porte 90% du temps un jean !
    Les photos s’améliorent, le ton de ton blog est trés sympa bref j’aime ! Bravo. (et petite parenthèse mais dis-donc tu es trés bien foutue ! je suis admirative 😉 )

  • Marta

    Encore merci pour ton analyse ! En ce qui me concerne, je suis un peu entre les deux options que tu mentionnes. J aime les classiques de qualité et j investi dans ceux qui me font du bien quand je les porte (la part de rêve ?): un trench burberry camel, des escarpins Louboutin, des pulls cachemire Bompard, des jeans premium, un balenciaga city (un classique !), des t-shirts Alexander Wang, ma robe préférée Helmut Lang, etc… À côté de mes « classiques », j acheté des pièces plus tendances car j ai systématiquement des coup de foudre mode à l arrivée des nouvelles saisons et je craque. J adore la mode et j aime essayer des nouvelles coupes, couleurs, textures. Comme mon budget ne me le permet pas, je ne peux pas accéder à des pièces Céline, Stella ou Rick Owens, donc je me tourne vers mon éternel ami espagnol qui est toujours la pour moi 🙂
    À bientôt xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :